Nom botanique : Vanilla planifolia
Origine : Madagascar
Conservation : à l’abri de l’air, de l’humidité et de la lumière

DESCRIPTION

Le vanillier est une liane tropicale de la famille des orchidées, qui est la seule espèce parmi les centaines qui produits des fruits contenant un principe actif : la vanilline. Ils sont cultivés pour ses fruits, qui sont des capsules et non des gousses, comme on le dit couramment.

Il existe trois types de vanilliers : Vanilla planifolia qui est la vanille la plus couramment utilisée, Vanilla pompona et la Vanilla tahitensis venant de Tahiti, aux gousses plus volumineuses et ayant une senteur plus capiteuse encore et légèrement anisée et dont la rareté accroît encore le prix.

Le fruit qui est une capsule appelée gousse possède 3 loges et plusieurs milliers de graines noirâtres s’ouvre selon deux fentes de déhiscence longitudinales quand le fruit est mûr.

PRODUCTION

Le vanillier fleurit généralement dès la troisième année de plantation. Pour croître, la vanille a besoin d’un climat chaud et humide, d’un support d’accrochage et d’un certain ombrage. Trois techniques de plantation sont principalement mises en œuvre, de la plus extensive à la plus intensive :

  • En sous-bois, en utilisant les troncs des arbres comme supports.
  • En culture intercalaire, par exemple entre les cannes à sucre.
  • Sous ombrière.

Les cultivateurs assurent le bouturage, contrôlent ou assistent le bon accrochage et veillent en particulier à replier la liane de telle façon que les futures gousses puissent se trouver à hauteur d’homme.

Les activités ne se limitent pas aux entretiens et récolte des plants déjà productifs. Pour des bonnes productivités, le renouvellement continu des plants est nécessaire. Chaque plante doit, en effet, être renouvelée au bout d’un cycle de 5 à 7 ans.

CONDITIONNEMENT

La vanille préparée vrac ne peut se commercialiser qu’à l’intérieur du territoire national par des opérations commerciales dénommées «cession locale». Les gousses provenant les préparateurs, arrivées au conditionneur stockeur doivent être soumises à des différentes opérations de conditionnement avant d’être exportées.

A. Triage en vrac

Arrivée au magasin de conditionneur stockeur, la vanille préparée vrac ou tout venant est triée et classée en sept catégories: les gousses fraîches fendues ou non fendues, les gousses sèches fendues ou non, les gousses fermentées, altérées donnant une odeur aigre, les gousses moisies où un enduit noir s’est formé sur la tige, les gousses mitées, qui ont été piquées par les acariens ou mite, provoquant une odeur désagréable, les gousses piquées dont la partie supérieure présente de petits pois éclatés laissant des petites traces, les gousses flasques et cuts.

B. Classement

Après le triage, on procède au classement des gousses qui consiste à les distinguer et ranger selon leur qualité.

C. Mesurage

Après être classée, la vanille est mesurée une par une et mise en bottes provisoires d’environ cinquante gousses de même longueur. Cette opération est entreprise par des femmes payées aux taches par le conditionneur stockeur. Généralement les gousses varient de dix à vingt-deux centimètres et rassemblées avec un intervalle de demi centimètre.

D. Empaquetage

Les gousses de même longueur provisoirement mises en bottes avec du raphia seraient mises en paquet et ficelées avec du fil multifilement spécialement conçu pour la vanille. Les paquets sont sensiblement identiques et composés généralement de 80 gousses chacun. Un paquet pèse environ 250 à 300 grammes. Cette opération très délicate est assurée par des ouvriers professionnels de la vanille. De l’empaquetage dépend la réussite de la présentation de produit, présentation qui est d’une grande importance à l’exportation.

E. Jaugeage

L’opération de jaugeage précède celle de la mise en boîte, il ne s’agit plus de mesurer la vanille par gousse mais par paquet. Les gousses de même qualité sont donc classées en paquets de même longueur en préparation de l’opération d’emballage.

F. Emballage

Les paquets de même longueur sont mis dans une boîte en fer blanc tapissée de papier paraffiné spécial vanille. Auparavant, les boîtes en fer blanc tapissées de papier paraffiné sont pesées et cette tare est marquée sur la boîte. La disposition et le nombre des paquets dans la boîte varient selon leur longueur.

NORMES POUR LA VANILLE PRÉPARÉE

Il existe des textes officiels récents qui définissent les normes de la vanille préparée. Mais pratiquement, le classement est le suivant :

  • Noire : onctueuse, gourmet de type Europe (N) puisque ayant un aspect attrayant destinée aux ménagères surtout.
  • Rouge non fendu type Europe : c’est à dire souple, humide et foncé (NFR EUR)
  • Rouge non fendu type US : sec, aspect de paille et plus clair (NFR US)
  • Rouge fendu type Europe : semblable au non fendu rouge type Europe mais la différence est la présence d’une fente au bout de la gousse (FR EUR)
  • Rouge fendu type US : semblable au non fendu rouge type US mais la différence est la fente au bout de la gousse (FR US)

Télécharger les fiches Technique :